Les Fleurs de Bach et les enfants



La thérapie par les quintessences florales a été mise au point par un médecin anglais, le Dr Edward Bach, dans les années 1930.

Son but est de reconnaître chez soi certains états d'âme ou traits de caractères négatifs, comme l'impatience, la peur, le manque de confiance en soi ou encore la jalousie, afin d'apprendre à utiliser positivement ces énergies et de retrouver le contact avec ses propres forces de guérison ou de recentrage.

L'objectif suprême de la thérapie par les quintessences florales est de faire retrouver l'harmonie de l'âme, et à travers cette harmonie de permettre au corps et à l'esprit le meilleur développement possible de leur potentiel.

Par rapport à la maladie, voici ce que disait le Dr Bach : "La maladie n'est ni cruauté, ni punition; elle est en tout et pour tout un correctif dont se sert notre âme pour nous indiquer nos défauts, pour nous éviter des erreurs plus grandes, pour nous empêcher de provoquer encore plus de dégâts, et pour nous ramener sur le chemin de la vérité et de la lumière que nous n'aurions jamais dû quitter."


Mode d'action des élixirs floraux

Certaines fleurs ou arbres sauvages, en raison de leurs vibrations élevées, ont la puissance d'élever nos propres fréquences vibratoires. Ils submergent notre personnalité de vertus dont nous avons besoin et chassent ainsi les défauts du caractère qui causent nos souffrances. Ainsi ils procurent la paix et nous délivrent de nos maux.

Chaque fleur de Bach représente une qualité de l'âme humaine. Cette potentialité de l'âme peut se manifester sous forme positive; dans ce cas elle sera une force constructive. Mais elle peut également se présenter sous un aspect négatif; dans ce deuxième cas il y aura distorsion de la qualité initiale. La quintessence florale a alors un effet réharmonisant.


Les élixirs floraux et les enfants

La plupart des problèmes psychiques ont leur source dans les premiers 7 ans de la vie. Beaucoup de maux physiques et psychiques ultérieurs peuvent être évités par l'emploi des quintessences florales.

Selon certains pédiatres, 80% des problèmes physiques des enfants sont d'origine psycho-émotionnelle.

Plus l'enfant est jeune, plus on aura recours au choix spontané pour déterminer les quintessences nécessaires. Etant encore plus proches de leur âme et ayant moins de barrières mentales que les adultes, ils réagissent très rapidement aux impulsions florales.

Le choix spontané des enfants les porte souvent vers des quintessences qui correspondent non seulement à leurs propres difficultés émotionnelles, mais qui reflètent en même temps une disharmonie familiale. Il est donc souvent opportun de donner des quintessences à plusieurs membres de la famille, voir à la famille toute entière.

4 vues

Amandine Ho-Steelandt - Tous droits réservés. © 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now